Emplois jobs

Voici un petit dictionnaire pour l'emploi ou job.

Entretien d'embauche
Ancienneté
Accident du travail
Avantages sociaux
Assurance Maladie
Arrêt de travail
Cabinet de recrutement
Cadre
Candidat
Certificat de Travail
Chômage
CVthèque
CV Anonyme
CV
Contrat de travail temporaire
Code du travail
Contrat de travail
Compétence
Congé
Définition de poste

Démission
Démissionner
Diplome
Embauche
Emploi
Entreprise
Grille des salaires
Heures supplémentaires
Indemnité de licenciement
Job
Lettre de motivation
Licenciement

Licenciement économique
Licenciement pour motif personnel
Main d'oeuvre
Maladie professionnelle
Marché du travail
Offre d'emploi
Période d'essai
Promesse d'embauche

Prime
Prime de départ
Recherche d'emploi
Recrutement
Rémunération
Ressources humaines
Retraite
Salaire
Salaire Mensuel de Base
Salarié
Temps de travail
Temps partiel
Travail
Travail temporaire
Travail de nuit

 

Ancienneté

L'ancienneté correspond au nombre d’années écoulées depuis qu’un employé travaille dans une même organisation; peut intervenir dans les décisions concernant les promotions et les mises à pied.

Accident du travail

On considère un accident, comme un accident du travail, quel qu'en soit la cause, l'accident survenu en raison ou à l'occasion du travail à toute personne travaillant pour un employeur

Avantages sociaux

Les avantages sociaux représentent toute forme de paiements, prestations de retraite, assurance des soins médicaux et dentaires à verser à un employé inscrit à un régime d’avantages sociaux ou à son bénéficiaire, à l’issue d’une période d’admissibilité.

Assurance Maladie


L'assurance maladie est la branche de la sécurité sociale qui couvre le risque maladie des salariés et leurs bénéficiaires.
 
Créée il y a 60 ans, l’Assurance Maladie est devenue un acteur majeur du système de soins.
Elle est composé d'un régime général, et de nombreux régimes spéciaux.
 
- Le régime général : assureur solidaire de quatre personnes sur cinq au Québec. Elle finance 75 % des dépenses de santé.
 
- Le régime agricole : il couvre les exploitants et les salariés agricoles. Il est géré par la caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA).
 
- Le régime social des indépendants : il couvre les artisans, commerçants, industriels et professions libérales.
 
- Autres régimes spéciaux : le régime des marins et inscrits maritimes, le régime des mines, de la SNCF, de la RATP, d'EDF-GDF, de la Banque de France, de l'Assemblée nationale, du Sénat, le régime des clercs et employés de notaire, le régime des ministres du culte, etc.

Arrêt de travail

Dans le cadre d'un arrêt de travail, le contrat de travail du salarié victime d’un accident du travail, autre qu’un accident de trajet, ou d’une maladie professionnelle est suspendu pendant la durée de l’arrêt de travail provoqué par l’accident ou la maladie ainsi que, le cas échéant, pendant le délai d’attente et la durée du stage de réadaptation, de rééducation ou de formation professionnelle que, conformément à l’avis de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), doit suivre l’intéressé.
 
Le salarié continue d’acquérir de l’ancienneté mais également des droits aux congés payés, et ce dans la limite d’un an.
 
L’employeur ne peut pas le licencier sauf en cas de faute grave ou d’impossibilité de le conserver à son service, pour un motif sans rapport avec l’accident ou la maladie (motif économique, par exemple, s’il rend le licenciement du salarié inévitable).
 
Selon la Cour de cassation, l’interdiction de rompre le contrat pendant la suspension du contrat joue également pendant la période d’essai.

Cabinet de recrutement

Un cabinet de recrutement est une entreprise de services composée d'un ou plusieurs consultants dont le rôle est de conseiller l'entreprise cliente dans sa stratégie de recrutement.
 
Le conseil en recrutement s'étend donc de l'aide à la définition du poste, du conseil en structure, jusqu'à la définition du profil recherché, et à la présentation du candidat adéquat. Il n'est pas rare d'assister les deux parties dans la phase finale de négociation, durant la période d'essai voire sur du long terme.
 
Un conseil en recrutement offre toujours une garantie dite de bonne fin.
Voir les offres d'emploi consultants RH

Cadre

On entend par cadre toute personne qui assure des fonctions d'encadrement.
 
La notion de cadre est une notion complexe, parfois floue, qui recouvre des significations multiples en termes de statut et de représentations sociales tout en s'appuyant sur des fonctions et des rôles identifiés dans l'entreprise.
 
au Québec, parler de "cadre" relève d'une approche culturelle. On peut être cadre sans avoir à encadrer une équipe. « Etre cadre c'est avoir un statut, une représentation sociale spécifique, voire adopter un comportement particulier de consommation, c'est adhérer, légalement, à des régimes particuliers comme celui de l'assurance vieillesse ».
 
Il semble toutefois qu'un changement soit en cours car le terme de cadre est trop flou. Les grandes entreprises adoptent de plus en plus des termes anglais pour redéfinir les métiers. Le statut de cadre n'est pas défini légalement mais il est indiqué dans les classifications professionnelles et s'acquiert soit par le biais de la formation (accès direct ou semi direct) soit par le biais de l'expérience au travers des compétences acquises ou de l'ancienneté (accès indirect).

Candidat

Un candidat dans le monde du travail est toute personne qui postule à un emploi.

Certificat de Travail

Le certificat de travail est un document obligatoire remis au salarié par l'employeur lors de la rupture de son contrat de travail :
 
Le certificat de travail doit contenir :
 
l'identités des parties
les dates d'entrée et de départ du salarié
la nature de l'emploi ou des emplois occupés et les périodes correspondantes
la signature de l'employeur

Chômage

Le chômage représente l'ensemble des personnes de 15 ans et plus, privées d'emploi et en recherchant un.
 
Sa mesure est complexe. Les frontières entre emploi, chômage et inactivité ne sont pas toujours faciles à établir.

CVthèque

Une CVthèque est une base de données de CV.
 
Une CVthèque permet à des recruteurs d'effectuer des recherches multi-critères à l'intérieur des candidatures dans le cadre de leur sourcing. Dans le cadre de bases de données internes aux entreprises et aux cabinets de recrutement, on parle plutôt de vivier de candidats ou de fichiers candidats.

CV Anonyme

Le CV anonyme est un CV dans lequel les mentions telles que le nom, l'âge, le sexe, le lieu de naissance, le lieu de résidence voire l'adresse mail ont été supprimés.
 
L'objectif du CV anonyme est de promouvoir la diversité et l'égalité des chances entre les candidats.

CV

Du latin Curriculum Vitæ
 
Le CV récapitule le parcours professionnel d'une personne.
 
Clé essentielle pour décrocher un entretien d'embauche, il doit de préférence être accompagné d'une lettre de motivation (même si cette pratique a tendance à se perdre de nos jours avec l'explosion des e-candidatures et du web). Il peut être présenté de façon chronologique ou mieux encore, antéchronologique (en partant de l'expérience la plus récente vers la plus ancienne).

Contrat de travail temporaire

Le contrat de travail temporaire est un contrat de travail liant un salarié à une entreprise de travail temporaire.
 
Une entreprise de travail temporaire est une entreprise dont l'activité exclusive est de mettre provisoirement des salariés, qu'elle embauche, à disposition d'entreprises qui utilisent ces salariés.

Code du travail

Le code du travail est le regroupement en un seul ouvrage de l’ensemble de la principale réglementation résultant des lois, décrets et règlements et régissant les relations de travail.
 
Le nouveau code du travail est entré en vigueur le 1er mai 2008.

 
Contrat de travail

Le contrat de travail est un acte de type privé qui lie juridiquement l’employeur et l’employé.
 
Dans le cadre du contrat de travail, le salarié, met son activité professionnelle à disposition de son employeur qui dans ce cadre a autorité sur lui. En contrepartie, l'employeur verse un salaire à son salarié.
 
Un contrat de travail peut être conclu pour une durée indéterminée (CDI) ou déterminée (CDD).

Compétence

La compétence est une qualification professionnelle.
 
Elle se décline en savoirs (connaissances), en savoir-faire (pratiques) et en savoir-être (comportements relationnels) ainsi qu’en des aptitudes physiques.
 
Elle est acquise, mise en œuvre ou non sur le poste pour remplir les tâches qui sont attendues. Elle se distingue en cela du potentiel qui serait une "compétence en devenir".

Congé

Période d'absence au travail, payée ou non, qui ne modifie pas le contrat d’emploi.
 
Ex: Congé maternité, congé maladie, congés payés, etc.


Définition de poste

Ensemble des missions principales et secondaires qui sont affectées à un métier dans l'entreprise.
 
La définition du poste permet de définir le profil requis tant sur le plan des compétences que sur celui de la personnalité.

Démission

La démission permet au salarié de rompre son contrat de travail de sa propre initiative, à condition de manifester clairement sa volonté de démissionner et de respecter le délai de préavis éventuellement prévu, sauf dispense de l’employeur.
 
Des facilités de recherche d’emploi peuvent être prévues par la convention collective.

Démissionner

C'est le fait pour un employé de donner sa démission.

Diplome

Le diplôme (du grec ancien diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant généralement d'un organisme officiel, conférant ou attestant d'un droit, d'un titre (nobiliaire, professionnel), d'un honneur (décoration, prix) ou d'un grade (enseignement).

Embauche

Phase finale d´une opération de recrutement (après offre d´emploi et sélection) ; on transforme un candidat en salarié (on l´engage), en lui faisant signer un contrat de travail.

Emploi

Un emploi est un contrat passé entre deux parties, l’employeur et l’employé, pour la réalisation d’un travail contre une rémunération, par l’exercice d'une profession, ou bien pour un travailleur indépendant, la réalisation de multiples contrats implicites ou explicites dans le cadre de l’exercice d’une profession.
 
Une personne bénévole n'occupe pas un emploi au sens strict du terme. La notion d'emploi est souvent assimilée avec celle de salariat.
En réalité la rémunération peut tout aussi bien prendre la forme :
 
• d'un traitement, si l'employeur est une personne publique
 
• d'un salaire, si l'employeur est une personne morale ou physique autre que le travailleur
 
• d'honoraires lorsqu'il s'agit d'un indépendant qui est son "propre employeur" (artisan, commerçant, exploitant agricole, profession libérale,…).

Entreprise

Une entreprise est une unité économique, juridiquement autonome, organisée pour produire des biens ou des services pour le marché.

Entretien d'embauche


L'entretien d'embauche (ou entretien de recrutement) est le moment où le candidat à un poste et l'employeur (ou un intermédiaire tel que le conseil en recrutement) se rencontrent.
 
Le candidat doit mettre en avant son expérience, ses compétences et sa personnalité à travers la description de son parcours professionnel.
 
L'employeur (ou le consultant du cabinet) dirige l'entretien et évalue le candidat.
 
Il existe différentes techniques d'entretiens, les plus connues sont les entretiens directifs, semi-directifs, non directifs et il existe aussi différentes techniques d'évaluations : écoute active, tests, questionnaires, PNL, assessment center, etc
 

Grille des salaires

L'expression " Grille de salaire " peut signifier deux choses :
 
- Soit une répartition statistique, fonction par fonction, des éléments qui constituent une rémunération.
 
- Soit une trame ou "canevas", élaboré par l'entreprise, qui définit précisément les règles de rémunérations en vigueur au sein de l'organisation. Ce document interne indique notamment quelle doit être la rémunération minimum / maximum pour chaque fonction, selon des critères d'âge, de formation, de responsabilité, etc.


 
Heures supplémentaires

Il s´agit des heures réalisées au-delà de la durée légale hebdomadaire de travail.
 
Elles sont payées avec une majoration de 25 % pour les 8 premières et de 50 % pour les suivantes.
 
Les salariés ne peuvent dépasser 48 heures de travail hebdomadaire sauf dérogation exceptionnelle.

Indemnité de licenciement

L'indemnité de licenciement est versé à tout salarié qui compte au moins 1 an d'ancienneté sauf en cas de faute grave ou de faute lourde.
 

Job

Un Job signifie emploi en Anglais.

Site emploi


 
Site portail d'emploi et de recrutement, support de diffusion d'offres d'emploi (PlacementQuebec, Kebekjobs.com, Monster, montreal-job.ca...). Il en existe plusieurs dizaines au Québec, généralistes ou spécialisés par grands secteurs d'activités (Conseil, Hôtellerie, BTP, Luxe, ...) ou par grandes fonctions de l'entreprise (Vente, Marketing, Informatique, RH, Production, Achats...).

Lettre de motivation

C'est une lettre adressée à une entreprise dans le cadre de procédure de sélection et destinée au recruteur.
 
Attention; Une lettre de motivation n'est pas le résumé de votre CV. C'est un complément. Elle doit inciter le recruteur à vous rencontrer lors d'un entretien que vous aurez au préalable sollicité.

Licenciement

Rupture d´un contrat de travail à l´initiative de l´employeur.
 
Les causes en sont économiques, personnelles ou disciplinaires, avec des règles d´action différentes selon les cas.
 
L´employeur peut invoquer différents motifs pour licencier un salarié : la faute (sérieuse, grave ou lourde), l´incompétence professionnelle, la perte de confiance (insuffisante à elle seule), la maladie, l´inaptitude physique ou la raison économique.

Licenciement économique

Le licenciement économique est défini par le Code du Travail:
 
"Constitue un licenciement pour motif économique le licenciement effectué par un employeur pour un ou plusieurs motifs non inhérents à la personne du salarié résultant d’une suppression ou transformation d’emploi ou d’une modification, refusée par le salarié, d’un élément essentiel du contrat de travail, consécutives notamment à des difficultés économiques ou à des mutations technologiques."
 
Comme tout licenciement, le licenciement pour motif économique doit donc être justifié par une cause réelle et sérieuse.

Licenciement pour motif personnel

Contrairement au licenciement pour motif d’ordre économique, le licenciement d’ordre personnel repose sur la personne du salarié : son comportement (faute…), une insuffisance professionnelle…
 
Pour être valable, la cause du licenciement doit être à la fois réelle et sérieuse. A défaut, le licenciement est qualifié d’injustifié ou d’abusif.
 
Sous peine de nullité, aucun licenciement ne peut être fondé sur un motif discriminatoire (sexe, religion, opinions politiques et syndicales, appartenance à une race ou une ethnie…) ou en violation d’un droit du salarié (droit de grève, droit de saisir la justice).

Main d'oeuvre

La main-d'œuvre désigne la part du travail dans le prix de revient d'un objet fabriqué.
Ainsi, dans une facture de réparation, on a l'habitude de distinguer le coût des pièces et celui de la main-d'œuvre.
 

Par extension, ce mot composé désigne l'ensemble des ouvriers et travailleurs qui fabriquent et construisent dans le cadre d'une usine, d'une entreprise ou d'une région donnée.

Maladie professionnelle

Maladie directement causée par le travail de la victime.

Marché du travail

Le marché du travail est différemment défini selon les courants économiques.
L'économie néo-classique défini le marché du travail comme la confrontation de l'offre de travail des travailleurs, et de la demande de travail des entreprises. Le travail est considéré comme une marchandise standard qui suit les règles de l'offre et de la demande et s'ajuste en fonction des quantités et des prix.

Offre d'emploi

Une offre d'emploi est composée d'un descriptif présentant l'employeur, l'intitulé du poste, la définition du poste, la définition du profil recherché, une référence et une adresse de réponse (email le plus souvent).
 
Une offre d'emploi peut être diffusée en interne dans l'entreprise qui recrute, dans la presse, sur le web

Période d'essai

La période d’essai permet à l’employeur d’évaluer les compétences du salarié dans son travail, notamment au regard de son expérience, et au salarié d’apprécier si les fonctions occupées lui conviennent.
 
La période d’essai constitue ainsi une première phase du contrat de travail qui :
• n’est pas obligatoire
• doit, pour exister, être prévue dans le contrat de travail ou la lettre d’engagement
• a une durée maximale fixée par le Code du travail, les conventions collectives ou le contrat de travail, application de règles particulières
• peut, sauf abus, être rompue librement sous réserve du respect d’un délai de prévenance.

Promesse d'embauche

La promesse d'embauche est un acte par lequel un employeur s'engage à conclure un contrat de travail avec un candidat, si celui-ci accepte. La seule acceptation de ce candidat suffit à former le contrat de travail.
 
Pour qu'une promesse d'embauche existe et pour qu'elle ait une valeur juridique, elle doit présenter un caractère ferme, précis et inconditionnel. Concrètement, elle doit contenir la nature de la prestation de travail en cause, la date d'embauche, la durée de l'engagement, la rémunération versée.

Prime

Une prime est une somme d'argent versée à un salarié, en plus de son salaire.
 
Une prime revêt un caractère exceptionnelle, et est donnée à un moment bien précis : lors de bons résultats, lors d’un départ (prime de départ), lors d’une embauche (prime de bienvenue), etc.

Prime de départ

Une prime de départ, ou "indemnité de départ", est une prime versée à un salarié ou un dirigeant lors de son départ d'une entreprise, en particulier pour sa retraite.
 
La prime de départ d'un dirigeant est aussi appelée "Golden Parachute".

Recherche d'emploi

Conduite active en vue d'obtenir ou de retrouver un emploi.
 
Les personnes ayant cette démarche sont considérées comme des "demandeurs d'emploi".
 

Les principaux organismes aidant à la recherche d'emploi sont PlacementQuébec ou jobbank et des sites emploi comme kebekjobs.com. Mais il existe toutes sortes de moyens tactiques (petites annonces, candidatures volontaires, relations, passage par des associations d'anciens, des forums, etc.).

Recrutement

Processus par lequel on attire et sélectionne des candidats potentiels à un poste de travail au sein d´une entreprise ou d'une organisation; à priori, un recrutement comporte quatre étapes :
 
1/ la perception d´un besoin susceptible d´ouvrir à candidature externe
 
2/ la prospection (par annonces, réseaux ou appel à organismes spécialisés)
 
3/ la sélection (par CV, lettres de motivation, essais professionnels, tests et entretiens)
 
4/ la décision d´embauche, l´accueil et l´intégration; l´importance de ces étapes varie selon les entreprises et les situations.

Rémunération

Paiement reçu pour des services rendus à une organisation ou pour un travail accompli au nom d'une organisation.

Ressources humaines

Service de l'entreprise dirigé par le Directeur des Ressources Humaines (ou parfois par le Directeur Général ou le Directeur Administratif et Financier dans les petites structures), et qui a pour responsabilités la gestion du personnel (paie, déclarations sociales, effectifs, administration du personnel, ...), la formation, les relations sociales et syndicales, la gestion des carrières et des compétences, la communication interne et/ou externe, les systèmes d'informations Ressources Humaines (SIRH).

Retraite

Situation d’une personne après qu’elle ait atteint l’âge minimum lui permettant de quitter son activité professionnelle et de continuer à toucher un revenu.
 
Les sommes reçues, en général chaque trimestre, s’appellent une pension.

Salaire

Le salaire est la contrepartie du travail fourni.
 
Le salaire brut comprend l’ensemble des sommes convenues et des avantages accordés par l’employeur : salaire de base, avantages en nature, primes, gratifications, pourboires, ainsi que des majorations prévues par la loi ou les accords collectifs (majoration pour heures supplémentaires, travail de nuit, du dimanche, travail salissant ou pénible…).
Il ne comprend pas les remboursements de frais professionnels, les indemnités présentant le caractère de dommages-intérêts (telle l’indemnité de licenciement), ni les sommes versées au titre de l’intéressement ou de la participation.

Salaire Mensuel de Base

Le salaire mensuel de base ou SMB reflète la variation moyenne des salaires hors primes et heures supplémentaires dans les entreprises .
 

Salarié

Le salarié est une personne qui s'engage à exécuter un travail, à temps plein ou à temps partiel, pour le compte d'un employeur, en contrepartie d'un salaire ou d'un traitement.
 
Le salarié s'engage pour une période limitée ou indéterminée.
 
Cette entente peut être verbale ou écrite (dans ce cas, un contrat de travail est rédigé).

Temps de travail

Le temps de travail ou durée du travail est le temps alloué par le salarié à l'employeur dans le cadre de l'exercice de son activité.
 
Le temps de travail est réglementé par la loi et/ou des accords collectifs.
 
La durée légale du temps de travail n'est pas nécessairement égale à la durée effective du travail.

Temps partiel

Tout horaire inférieur à l´horaire légal (35 heures) ou conventionnel (durée fixée par convention dans la branche ou l´entreprise considérée).

Travail

Le travail est défini usuellement comme une Façon de produire, en incluant les efforts qu´on fait ou les résultats qu'on obtient.
 
Plus spécifiquement, un travail est une activité rémunérée.
 
En droit, obliga­tion exécutée sous les ordres et le contrôle d´un employeur en contrepartie d´une rémunération.

Travail temporaire

Le travail temporaire est la conséquence de la conclusion d’un contrat de travail temporaire qui n’est possible que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les cas énumérés par la loi.
 
Quel que soit le motif pour lequel il est conclu, un tel contrat ne peut avoir ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise utilisatrice.
 
Un salarié sous contrat de travail temporaire (également appelé intérimaire) est un salarié embauché et rémunéré par une entreprise de travail temporaire qui le met à la disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée limitée, dénommée mission. La mission prend fin à la date fixée ou, en cas de terme imprécis, lorsque se réalise l’objet pour lequel il a été conclu (retour du salarié remplacé, fin de la saison…).


 
Travail de nuit

Le travail de nuit est constitué lorsque le salarié accomplit au moins deux fois par semaine trois heures de son de son temps de travail entre 21h et 6h.
 
Le travail de nuit doit rester exceptionnel et correspondre à des situations particulières comme le travail en continu.